AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'amour frappe qu'on on s'en attend pas - Beauty

Aller en bas 
AuteurMessage
Dannick A. Walker

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 16/08/2009

My universe
My relationship:
Age du perso. : 20 ans

MessageSujet: L'amour frappe qu'on on s'en attend pas - Beauty   Dim 16 Aoû - 14:12




    Il était neuf heure quand le jeune home ouvrit les yeux, il regarda le plafond un moment le temps de se réveiller. S’étirant un peu le jeune homme fini par se redresser pour se retrouver assit dans ce lit, regardant autour de lui il se sentait encore un peu perdu dans cet appartement qui était tout nouveau, faut dire que le jeune homme venait d’aménager il y a quelques jours à peine. Donc cet appartement il ne le connaissait pas très bien encore, Il fini par sortir de son lit pour se diriger vers la salle de bain, prit une douche rapide et alla ensuite s’habiller il mit une paire de jean très simple bleu foncé avec quelques places plus pâles. Il prit un t-shirt blanc, il n’avait vraiment pas envie de se compliqué la vie se matin.

    Il n’avait pas envie de sortir pour déjeuner mais quand il arriva dans la cuisine il se rappela qu’il n’avait rien acheté de nourriture encore donc il n’avait pas trop le choix d’aller déjeuner au restaurant. Il prit son portefeuille qu’il mit dans sa poche arrière. Et il se dirigea vers le restaurant le plus proche. C’était un petit café tranquille, où il y avait quelque client, il commanda un café à la vanille française, le seul qu’il aime parce qu’il est sucrée, puis il commanda un muffin au brisure de chocolat. Il assit à une table pour boire son café tranquillement et manger son muffin. Une fois fini, il paya et quitta le petit café.

    C’était une belle journée, il y avait un beau soleil, il décida donc d’aller marcher un peu au parc, c’était la semaine donc sa risquait d’être tranquille, il n’avait rien de prévu aujourd’hui et pouvait profiter un peu du beau temps. Il se dirigea vers le parc pour marcher un peu, le jeune homme avait les mains dans les poches de son jean. Il marchait dans le parc, dans ses pensés, il ne regardait pas vraiment devant lui et se qui devait arrivé arriva, il fonça dans quelqu’un, avant même de regarder la personne il dit…

      d a n n i c k : « Désolé je regardait pas devant moi… »


    Puis il regarda la jeune femme dans qui il était foncé et il sentit son cœur qui battait à toute vitesse, il ne comprenait pas ce qu’il lui arrivait mais il fit comme si de rien n’était…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beauty M. Anderson

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: L'amour frappe qu'on on s'en attend pas - Beauty   Dim 16 Aoû - 14:50



    Elle était partie assez tôt ce matin, vêtue de sa jolie petite robe rouge qu’elle aimait tant, en laissant Lena endormie dans sa chambre. Cette dernière dormait comme une marmotte, ce qui avait bien fait rire la jeune Anderson. Sa sœur était vraiment tout pour elle. Elle passait avant tout le reste et jamais elle ne pourrait se séparer d’elle. Si on voulait d’une Anderson, il fallait forcément accepter de fréquenter l’autre qui allait avec car elles étaient comme un tout qu’on acceptait ou pas. On ne pouvait pas les diviser, c’était impossible. Pourtant aujourd’hui, la jeune femme désirait être seule. Elle avait besoin de prendre un peu d’air et d’être seule pour un petit moment. Londres, cette ville qu’elle connaissait par cœur pour y vivre depuis plus de onze ans maintenant. Elle y avait de bons souvenirs comme des mauvais et c’était ici qu’elle avait grandi après la mort de sa mère. Elle eut un sourire triste et mélancolique en pensant à cette dernière alors qu’elle sortait un livre de son sac. C’était le dernier qu’elle lui avait offert avant de la laisser, le soir même de sa mort. Elle ne le quittait jamais, toujours dans son sac comme une sorte de petit talisman visant à attirer le bonheur sur elle. Et ce jour là, il allait vraiment remplir son rôle.

    Elle avait décidé de faire l’impasse sur son repas et plutôt que de fréquenter les boutiques comme Lena lui aurait conseillé de faire pour se changer les idées, elle vagabondait comme une âme en peine dans Hyde Park, son nez dans son livre sans vraiment faire attention à tout ce qui se passait autour d’elle, comme prise dans sa bulle. C'était quelque chose d'assez fréquent cher elle. Beauty n'avait jamais fait partie de ces filles qui passaient leurs temps à faire du lèche-vitrine ou à se pomponner devant leur miroir pour paraitre plus belle. Elle, elle était plus discréte et plus retenue. Elle avait toujours fait passer ses études avant sa popularité, ce qui n'avait pas fait d'elle une personne très populaire. Mais peu importait pour elle. Cela ne l'avait jamais vraiment interessée, et elle préférait se perdre dans une belle histoire écrite par un auteur de talent comme en ce moment même que de glousser comme une pintade aux bras du plus beau des hommes juste parce que c'était à la mode. Elle était dans un autre monde, bien loin de ceux des gens qui l’entouraient mais elle allait bientôt redescendre sur Terre pour y reste un long moment. Alors qu’elle marchait toujours comme si de rien n’était, elle rentra soudainement en collision avec une personne, si bien qu’elle en lâcha son livre sous le choc avant de se baisser pour le ramasser alors qu’elle entendait la personne s’excusait alors qu’elle secouait la tête et par la même occasion ses longues boucles brunes pour lui rendre la pareille.

    Beauty - « Non, ce n’est pas grave, je vous assure, je ne faisais pas attention moi-même et… »

    Mais elle se tut alors qu’en remontant, elle croisait le regard du jeune homme devant elle. Ses yeux étaient si profonds, si intenses qu’elle avait l’impression de s’y noyer seulement en les regardant alors que son cœur battait un peu plus rapidement dans sa poitrine. Elle se demandait bien ce qui pouvait lui arriver. Ce n’était tout bonnement pas une réaction normale. Tout ce qu’elle venait de faire c’était de croiser son regard et rien d’autre. Et pourtant, cela suffisait à la troubler. Serrant d’une main son livre contre sa poitrine, elle remit distraitement une de ses mèches de cheveux derrière son oreille alors qu’elle regardait d’un air timide le jeune homme devant elle ne sachant pas trop quoi dire ou faire. Dans un sens, elle aimerait bien que cette conversation s’éternise et qu’ils apprennent à se connaitre. Il y avait bien ce petit quelque chose qu’elle ne saurait définir qu’elle avait ressenti en le voyant. Mais dans un coté elle avait peur. Elle ne faisait plus confiance aux hommes. Et elle ne savait pas s’il pourrait s’avérer être une exception à cette règle. Après tout, elle ne le connaissait pas…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dannick A. Walker

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 16/08/2009

My universe
My relationship:
Age du perso. : 20 ans

MessageSujet: Re: L'amour frappe qu'on on s'en attend pas - Beauty   Dim 16 Aoû - 17:18




    Le jeune homme marchait dans le parc quand il fonça dans quelqu’un, une jeune femme à vrai dire, quand il la regarda il ne comprenait plus, il n’avait jamais eu se genre de réaction enfin peut-être une fois, mais c’était rien à comparer à ce qu’il ressent en se moment. Il s’excusa et celle-ci lui dit : « Non, ce n’est pas grave, je vous assure, je ne faisais pas attention moi-même et… » Le jeune homme eu un petit sourire, elle était vraiment mignonne, mais bon il ne la connaissait pas. Dan’ tenta de s’enlever cette idée de la tête, après tout elle était sûrement en couple. Bref il s’en savait rien, le jeune homme n’avait pas envie de la voir partir toute suite. Donc celui-ci lui dit…

      d a n n i c k : « Au fait je suis Dannick Walker et vous êtes? »


    Le jeune homme l’avait vouvoyé vu que celle-ci l’avait vouvoyé donc c’était peut-être mieux s’il en faisait de même. Dannick regarda un moment la jeune femme, elle avait un livre et se demanda se qu’elle lisait, il aimait bien lire parfois vu qu’il ne jouait pas au basket-ball Dannick fallait bien quelque chose pour l’occuper lorsqu’il ne sortait pas ou avait envie de se changer les idées. Le jeune homme lui demanda donc…

      d a n n i c k : « Vous lisez quoi? »


    Le jeune homme ne pouvait pas voir le titre du livre, donc il lui demanda, il ne savait pas quoi dire pour ne pas la voire partir, donc elle semblait aimé la lecture pourquoi ne pas en parler. Le jeune homme lui proposa de marcher un peu, si elle voulait dans le parc et il commença à marcher avec celle-ci, les mains dans les poches, son cœur battait tellement vite qu’il se demandait ce qui lui arrivait, pourquoi son cœur battait si vite? Pourquoi avait-il envie de rester avec elle? Alors qu’il ne la connait même pas, tant de question sans réponse, Dannick en avait une, mais il se disait que ce n’était pas possible…

    Le jeune homme, regarda la jeune femme, mais il regarda ensuite devant lui pour pas qu’elle se pose de question après tout sa peu sembler étrange quand quelqu’un que l’on ne connait pas nous regarde sans arrêt, donc Dannick regarda simplement devant lui dans ses pensés, il se demandait comme elle pouvait lui faire autant d’effet alors qu’il ne la connait pas…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beauty M. Anderson

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: L'amour frappe qu'on on s'en attend pas - Beauty   Dim 16 Aoû - 17:54

    Nul doute que si Lena avait été là, non seulement elle n’aurait pas eu cesse de taquiner sa sœur mais aussi de regarder avec insistance le jeune homme. Entre elles, les deux sœurs étaient très taquines - surtout l’ainée - mais attention à celui qui voulait faire du mal à l’autre ! Chez les Anderson, la vengeance n’était pas toujours un plat qui se mangeait froid. La jeune fille semblait un peu troublée par ce bel inconnu qu’elle avait rencontré par hasard ce jour là, alors que rien ne les prédestinait à se retrouver sur le même chemin. Il faut dire les choses comme elles le sont : étant très riche, la jeune fille n’avait que peu de moments de liberté comme celui-ci, son père insistant toujours pour qu’elle soit accompagnée et que rien ne lui arrive, ce qui ne convenait pas du tout à Beauty qui n’aimait pas du tout attirer l’attention sur elle avec deux gros gorilles de chaque coté d’elle comme si elle était une célébrité. Elle sursauta, revenant à la réalité alors qu’il lui confiait son nom, la faisant sourire tout doucement. Dannick…C’était un prénom des plus originaux et qui avait une très belle sonorité. Elle pencha légèrement la tête sur le coté alors qu’elle répondait à son tour en se présentant également.

    Beauty - « Beauty. Je m’appelle Beauty Anderson. Enchantée de vous rencontrer, Dannick. »

    Pourquoi Beauty ? Excentricité de sa mère quand elle avait vu le visage de sa petite, décrétant que c’était la plus belle chose qu’elle n’avait jamais vu sur cette Terre. Alors certes, la brunette était l’enfant d’un adultère mais elle savait qu’elle avait été aimée par ses parents, son père la couvrant autant d’attention que sa sœur. Ainsi, n’avait-elle pas à se plaindre de ce coté là même si sa mère lui manquait terriblement. Après tout, c’était elle qui l’avait élevée jusqu’à ses huit ans avec toute la tendresse que l’on puisse avoir pour son enfant. Penser à elle la fit sourire, surtout quand Dannick aborda le titre du livre qu’elle tenait dans ses mais alors qu’elle le lui montrait. On pouvait voir que c’était un vieux exemplaire, logique me direz-vous vu qu’il avait plus de dix ans désormais.

    Beauty - « Orgueil et Préjugé de Jane Austen. C’est un cadeau que ma mère m’a fait quand j’étais plus jeune. J’aime beaucoup ce livre. »


    Oh oui, elle l’aimait énormément, aussi bien dans son contenu que ce qu’il représentait à ses yeux. En parlant d’yeux, alors qu’ils s’étaient mis à marcher côte à côte, Beauty ayant accepté sa proposition de balade commune, la jeune fille rougit légèrement en sentant un moment son regard pour elle. Elle ne savait pas ce qui lui arrivait à ce moment là, peut-être avait-elle pris un coup de soleil. Ou alors peut-être que ce beau jeune homme n’était que le fruit de son imagination car il n’était pas normal qu’elle se sente aussi chamboulée à coté de lui sans aucune raison apparente. Et elle ne savait pas si c’était une bonne chose. Son cœur se serra un instant en repensant à sa récente rupture. Elle avait été utilisée et ca lui avait fait mal, si mal qu’elle n’était pas encore prête à refaire confiance à un homme. Cependant, rien ne l’empêchait d’apprendre à connaitre un jeune garçon aussi sympathique que Dannick.

    Beauty - « Vous n’êtes pas Londonien, je ne me trompe? Je veux dire, je viens dans ce parc depuis que j’ai huit ans et je ne vous y ai jamais vu… Mais après tout, peut-être n’êtes vous pas habitué à fréquenter Hyde Park… 
    »

    Elle lui sourit doucement alors qu’elle le regardait un instant avant de poser ses yeux sur le lac juste à coté, regardant l’eau osciller à la surface comme si elle était prise dans une quelconque rêverie. C’était un peu le cas. Elle avait un peu l’impression à cet instant même d’être l’héroïne d’un feuilleton télévisé qui au détour d’un jour banal faisait une rencontre totalement imprévue et quelque peu magique. Mais tout le monde savait que ce genre de choses n’arrivait qu’à la télévision… n’est-ce pas ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dannick A. Walker

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 16/08/2009

My universe
My relationship:
Age du perso. : 20 ans

MessageSujet: Re: L'amour frappe qu'on on s'en attend pas - Beauty   Dim 16 Aoû - 20:04


    « Beauty. Je m’appelle Beauty Anderson. Enchantée de vous rencontrer, Dannick. » Beauty, c’était original comme nom, il n’avait jamais rencontré personne qui portait se nom, faut dire que lui aussi avait un nom plutôt original, rare, c’est pourquoi il l’aimait beaucoup son prénom. Dannick avait remarqué qu’elle avait un livre qu’elle serrait contre elle. Il lui demanda donc c’était quoi le livre qu’elle tenait et celle-ci lui montra le livre qu’elle tenait : « Orgueil et Préjugé de Jane Austen ». C’était un livre qu’il avait déjà lu quand il était plus jeune c’est lui aussi sa mère qui lui avait offert lorsqu’il avait 8 ans, il était jeune mais aimait la lecture c’était une passion qu’il partageait avec sa mère. Il se rappelle la première fois qu’il est entré dans la bibliothèque de sa mère il y avait des centaines de livre qui on malheureusement tous bruler lorsque sa maison a bruler. Puis la jeune femme lui dit : « Orgueil et Préjugé de Jane Austen. C’est un cadeau que ma mère m’a fait quand j’étais plus jeune. J’aime beaucoup ce livre. » Le jeune homme ayant lu le livre lui répondit…

      d a n n i c k : « Ah d’accord, je l’ai lu c’est un bon livre. »


    Le jeune homme lui proposa ensuite de marcher un peu avec celle-ci, il avait les mains dans les poches, il se sentait mal à l’aise enfin plutôt gêné il ne savait pas quoi faire, ni dire il ne voulait pas, habituellement il aurait parler sans gêne habituellement, bien qu’il ne parle jamais beaucoup, la c’était pire. Pour évitez de regarder celle-ci il regardait le parc, c’était la première fois qu’il y venait, il y avait beaucoup d’arbres, des chemins pour les cyclistes, les piétons et ceux qui font du roller blade. Il y avait plusieurs personnes, plus qu’il ne l’aurait pensé pour un jour de semaine, faut dire qu’il fait tellement beau, comme rester enfermé par une si belle journée. Dannick ne supporte pas de rien faire, il aime marcher, courir, avant il jouait au basket ball, mais il a arrêter à la mort de son grand-frère qui était le seul à l’encourager, jouer lui faisait trop pensé à son frère, pourtant il était très doué, son frère ne l’aurait jamais laissé arrêter, mais il est mort et donc personne ne peut le pousser a jouer, l’encourager, surtout que personne ne sait qu’il est doué au basket-ball. Sa fait tellement longtemps qu’il n’a pas touché un ballon, il doit avouer que sa lui manque un peu. Il sortit de ses pensés quand la jeune femme lui parla : « Vous n’êtes pas Londonien, je ne me trompe? Je veux dire, je viens dans ce parc depuis que j’ai huit ans et je ne vous y ai jamais vu… Mais après tout, peut-être n’êtes vous pas habitué à fréquenter Hyde Park… » Effectivement le jeune homme n’était pas du coin, c’était le première fois qu’il venait dans ce parc et il était arrivé à Londres il y a quelques jours seulement et lui répondit :

      d a n n i c k : « Non je ne suis pas Londonien, je suis New Yorkais, je suis arrive ici il y a quelques jours seulement. »


    Le jeune homme n’en pouvait plus de se faire vouvoyer, faut dire que le jeune homme a seulement vingt ans et quand il se fait vouvoyer il a l’impression d’en avoir vingt de plus. Il demanda donc à la Beauty…

      d a n n i c k : « On pourrait se tutoyer? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'amour frappe qu'on on s'en attend pas - Beauty   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'amour frappe qu'on on s'en attend pas - Beauty
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand l'amour frappe à la porte, il faut le laisser entrer [FE]
» Quand on frappe à votre porte un beau soir ( Groupe KK02/ Event03) partie 01
» GIFI un amour de caniche toy femelle de 10 ans (34)
» la faim plus fort que l'amour
» Barikad Crew-- Amour Infini-- Honneur à la femme haitienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All You Need Is Love :: First steps in london :: Hyde Park-
Sauter vers: