AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 . alexis ♥

Aller en bas 
AuteurMessage
Alexis O. Denver

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 11/08/2009
Age : 23

My universe
My relationship:
Age du perso. : 18 ans.

MessageSujet: . alexis ♥   Mar 11 Aoû - 21:12

Alexis October . Denver
« i believe, i can fly. »




    I. Baby It's You


      (c) gwn

      Nom : denver
      Prénom(s) : alexis october
      Age : 18 ans
      Date de naissance : 4 Mars 1991
      Lieu de naissance : new york, états-unis.
      Statut : célib.
      Groupe : londoniennes
      Avatar : aimee teegarden. *-*



    II. Yesterday


      Votre Histoire.
      « Avant la naissance. »


        ??? – merde ! Il faut que tu m’aides Tinah. Je ne peux pas attendre un gamin de ce… mec.

      Elle prononça le dernier mot avec une certaine hésitation. Est-ce qu’un mec pouvait réellement ressembler à lui ? N’allez pas penser qu’il est un travesti ou un truc dans le genre, mais il était tout simplement égoïste, menteur, vantard et tout défaut pouvant aller dans ce panier. Amber regarda Tinah avec un espoir qu’elle ait soudainement inventé une machine pouvant changer le père du gamin qu’elle avait dans le ventre. Ça ne la dérangeait pas d’avoir un enfant, même si elle n’avait que seize ans, c’était le futur père qui la dérangeait ! Et jamais elle ne se résoudrait à avorter, c’était hors de question. Elle aurait pu ne pas divulguer qui était le père, mais cet idiot avait dit à tout le monde qu’il l’avait eu dans son lit et comme c’était son premier… Souvent, elle se demandait comment elle avait fini aussi bas. Il lui plaisait, c’était vrai. Même qu’elle était carrément amoureuse de lui, mais ce n’est pas toujours réciproque. Voila que, maintenant, elle mettait tout ses espoirs sur Tinah, pauvre Tinah…
        Tinah – je ne peux rien faire pour toi, chérie et tu le sais bien. Arrête un peu de désespérer et va l’annoncer à ton copain… ou tu peux déménager en Alaska, il ne sera jamais au courant de rien si tu pars là-bas ! C’est certain que tu vas me manquer, mais on s’en fout de moi si c’est pour ton bien-être.

      Amber détestait lorsque son amie commençait à jouer de son humour. Il n’avait jamais rien de drôle et surtout pas en ce moment. Elle regarda l’homme qui l’avait défloré. Il était appuyé contre le mur, ne se doutant pas de ce qui se tramait. Inconsciemment, elle souhaitait qu’il se tourne vers elle et que ce soit lui qui vienne la voir. Ce fut avec sa plus grande surprise de le voir répondre à ses espérances ! Elle poussa Tinah pour qu’elle dégage et passa rapidement une main dans ses cheveux, comme si cela pouvait changer quelques choses. Il se positionna à côté d’elle et la regarda. Amber était jolie, assez jolie pour savoir que si elle ne s’habillait pas aussi « mal », elle aurait tout les mecs à ses pieds. Il lui souris, c’était l’un de ces sourires qui ferait tomber n’importe qui. La blondinette détourna aussitôt le regard… surtout pour ne pas tomber dans les pommes.
        Amber – ça tombe bien que tu sois là, Tavis. J’avais justement un truc à te dire…
        Tavis – j’ai aussi un truc à te dire, mais vas-y en premier.

      Elle regardait ses pieds comme s’ils étaient une véritable œuvre d’art. Elle ne voulait pas regarder autre chose. Des tas de questions lui venaient en tête. Comment on annonce que l’on attend un gosse ? De but en blanc ? Ou en tournant autour du pot ? Et s’il ne voulait pas le garder ? Elle avait une forte envie de pleurer en ce moment ! Elle inspira finalement et dit dans un souffle;
        Amber – j’attends un enfant, Tavis… et tu es le père.
        Tavis – ... hein ?


      « enfance. »


      C’est comme cela que je suis née dans une famille un peu bizarre. Si mes parents ne passaient pas tout leur temps à se disputer, ce serait sans doute génial. Mon père avait décidé d’épouser ma mère avant d’avoir appris la nouvelle. Pourquoi ? On en a aucune idée, ma mère et moi. Et j’ai toujours ignoré pourquoi elle a accepté. Enfin, je me pose la question, mais lorsque je les vois sans les disputes, ils sont magnifiques; un vrai couple. Lorsque j’étais enfant, la seule chose que je voyais et entendait, c’était les cris et les pleurs. Ça me blessait affreusement. C’était des disputes violentes qui transperçaient les murs pour se rendre jusqu'à mes oreilles. Ils attendaient toujours que je sois au lit, bien entendu, mais il n’en restait pas moins que j’entendais tout et j’avais bien du mal à fermer l’œil ensuite. C’est difficile de savoir que quelqu’un souffre dans la pièce d’à côté et de ne pouvoir rien faire quand même. Le lendemain matin, il y avait toujours mon père sur le canapé et une tension que l’on aurait put couper avec un couteau. Bien entendu, il ne vint aucun autre enfant après moi. J’ai été une enfant unique et j’en étais bien heureuse. Même si j’avais tendance à m’ennuyer, je me plaisais quand même à jouer avec mes poupées dans mon coin.

      Lorsque vint le jour où j’entrai au jardin d’enfant, je fus, sans aucun doute, la gamine la plus contente de New York. Je pouvais enfin rencontrer d’autres gamins et m’amuser ! C’est à cet âge que je fus la plus docile. J’étais en admiration devant le professeur. Tout ce qui comptait pour moi, c’était d’apprendre, même si l’on n’apprend pas grand-chose à cet âge. Je me fis rapidement des amis. J’allais souvent chez eux et je rentrais à pied, je ne voulais pas qu’ils voient mes parents. Ce qui était idiot. Mes parents ne sont pas alcooliques, drogués ou un truc dans le genre. Non, ils sont parfaitement normaux. Mais pour moi, c’était une honte d’avoir des parents si… méchants l’un envers l’autre. Lorsque je voyais les parents de mes copains, je me disais qu’ils en avaient de la chance ! Je me demandais souvent pourquoi ils ne divorçaient pas. Je n’ai jamais invité qui que ce soit chez moi. Je ne m’en voulais pas. Ma mère semblait s’inquiéter affreusement sur ce sujet, mais je ne m’en inquiétais pas, moi. Dès que j’avais l’occasion de partir, je le faisais. C’était une échappatoire, une manière de sortir de mon monde. Il n’était peut-être pas si horrible, mais pour moi il l’était. Si vous saviez comme c’est difficile d’entendre ses parents se disputer pour pas grand chose chaque soir… comme s’ils cherchaient une façon de s’aimer encore moins.

      Ça m’a traumatisé. L’amour pour moi c’était n’importe quoi. Je n’ai jamais cru au prince charmant et ça manque à mon éducation, je le sais. Mes parents ne m’ont jamais montré ce que les autres parents montrent; de l’amour pur.

      « adolescence & maintenant. »


        Moi – ce que t’es idiot !
        ??? – idiot et à ton service, ma chère.

      Je fis un énorme sourire à Liam. Instinctivement, je posai ma tête contre son épaule. J’avais encore prit repère chez lui après l’une des interminables disputes entre mes parents. Ils allaient divorcer, ils me l’avaient annoncé. Ils n’allaient pas divorcer parce qu’ils ne s’aiment plus ou un truc dans le genre, non c’était pire; mon père est gay ! Ou homo, dites cela comme vous voulez. Je l’avais appris en ce samedi après-midi, lorsque j’étais assise devant mon déjeuner. Je n’ai absolument rien avalé. Je me suis levée et je suis sortie avec l’excuse que je devais prendre l’air. Je ne suis pas homophobe ou un truc dans le genre, mais apprendre que son père aime un autre homme, ça surprend ! J’avais déballé mon sac à Liam, mon meilleur ami du moment. Je n’étais pas stable de ce côté et je le savais. À chaque semaine, les gens dans mon cœur changeaient. Pourtant, avec Liam, cela semblait durer. Il était gay lui aussi, ou homo comme vous voulez encore une fois. J’avais l’impression de n’être entourée que de ça. Enfin, il fallait bien que je m’y attende. Je ne traine qu’avec des mecs, à quelques parts je n’avais pas le choix de finir par en rencontrer un. Et je l’adore Liam. Il n’y a aucune tension entre nous. J’ai banni les filles de mon entourage depuis un moment. Elle m’insupporte, je dois bien l’avouer. Beaucoup trop complexes pour moi, les hommes sont si simples, eux ! J’ai toujours préféré leur compagnie… et seulement en tant qu’ami. Je n’ai jamais été amoureuse encore. J’ai bien peur du jour où ça arrivera.

      Malheureusement, depuis que j’ai touché l’âge des quinze ans, je ne mange plus beaucoup. Pas que je sois anorexique, enfin c’est ce que je m’entête à dire. Mais au plus profond de moi, je sais que si je ne me retenais pas, je le serais. Je me limite à un repas par jour et c’est déjà plutôt bien pour moi. Je n’aime pas manger, même si je ressens une faim qui me crève presque le ventre. Je crois que c’est lorsque Liam m’a embrassé en m’annonçant qu’il n’était pas comme je le pensais que j’ai réellement posé ma limite à un repas par jour. Je n’ai plus jamais revu le jeune homme après et je m’en passais très bien ! Je m’évertuais à avoir de bonnes notes en cours alors que je n’avais aucune idée de ce que je voulais faire plus tard. Tant que j’avais de bonnes notes, tout pouvait venir à moi. Et c’est pas mal la seule chose que je tenais à avoir. Après je m’en foutais comme de la première guerre. Je ne voyais plus mon père, seule ma mère était restée avec moi. Mon père me manquait, même s’il ne m’avait jamais laissé un quelconque souvenir positif. J’ai grandi pour devenir une jeune femme normale. Rien d’extraordinaire ne me distinguait des autres et je le savais. Je n’ai jamais eu d’homme avec moi.

      Lorsque je reçu mon diplôme d’étude, je décidai de partir. Partir aussi loin que possible, tant que je pouvais avoir la paix. Je voulais recommencer toute ma vie qui était plus que gâchée à mon humble avis. Je choisis l’Angleterre sur un coup de tête. Je ne parlai à personne de mon départ, je partis en pleine nuit pour éviter de croiser ma mère. Je partais, j’y étais décidée. Je ne resterais pas une seconde de plus dans cette ville d’hypocrites. Tant pis si Londres n’est pas mieux, je le découvrirai rendu là-bas.

      Voilà comment je me suis rendue dans un appartement miteux avec un accent que tout le monde reconnait et sans aucune connaissance proche. J’ai l’impression d’avoir fait une erreur. Enfin, je ne fais que des erreurs de toute façon.





    III. Hello Goodbye


      Votre Caractère.
      Je suis bien normale, j’imagine. Je n’ai rien qui sort de l’ordinaire ou qui vous éblouirait ! Je suis destinée à un avenir banal; une maison, un mari, deux enfants, un chien… vous voyez le genre. Enfin, si j’arrive à me procurer une maison et un mari, un jour. Je ne suis pas le genre de filles qui va dire tout ce qu’elle pense, ni de celles qui vont combattent la routine durant toute leur vie. J’aime la routine, j’aime les trucs simples, je ne me casse pas la tête, je n’aime pas blesser les gens et je pourrais continuer comme ca pendant des heures ! En gros, je suis une parfaite réplique de mes parents et de mes voisins et ainsi de suite. Tout ces gens ordinaires qui peuplent en majorité la planète. Peut-être que je me sous-estime un peu, enfaite. Mais voyez-vous, je ne peux pas m’empêcher de ne pas croire en ces personnes qui viennent me dire que je suis formidable et que je suis tout sauf normale. Parce que, d’une manière ou d’une autre, qu’est-ce qu’ils en savent ? Je ne suis pas la plus belle, ni la plus laide. Je ne suis pas la meilleure, ni la plus mauvaise. Je n’ai jamais rien eu pour moi et je le sais. Oui, je suis sympa. Je suis aussi généreuse, mais ca c’est ordinaire. Tout le monde l’est aujourd’hui…

      Selon ma mère, je suis une sainte. Il est vrai que je préfère de loin aider les autres que me préoccuper de moi. Il est vrai aussi que je fais tout pour ne pas blesser, pour être gentille. J’irais jusqu'à mentir, je l’avoue ! Et puis, d’accord, j’aime aider. J’aime recevoir un merci sincère et sans mauvaise pensée. J’aime voir un sourire qui semble remercier tout l’univers entier. J’aime cette impression que cela donne, enfaite ! Alors que je hais tout le contraire, je hais de voir des pauvres enfants à la télé qui ne demande qu’un peu d’eau potable et de nourriture, je hais aussi me promener dans la rue et voir des clochards qui semblent crever de faim ! Je hais tout ce qui consiste au malheur. Je suis une fervente adoratrice de cette phrase hippie; « peace and love ». C’est ce que je souhaite au monde et si je pouvais tout changer, je le ferais ! Mais je ne suis qu’une gamine née à New York d’une famille modeste. Je ne suis pas celle qui changera le monde.

      D’accord, je ne suis pas non plus celle qui hésitera à prendre une décision. Je suis plutôt fonceuse, rien n’est indécision en moi. Pourtant, je regrette souvent mes choix, j’ai cette tendance à ne pas choisir les bons. Finalement, je me retrouve toujours avec des problèmes sur le dos. Je n’ai pas vraiment un don pour me débarrasser de mes problèmes en plus… non, je les rends pires en fait. On dirait que malgré toutes les bonnes actions que je fais, la malchance me colle à la peau. Je vous jure, se débarrasser de malchance, ce n’est pas facile du tout ! Il ne m’est arrivé que des malheurs dans ma vie, je le sais. Je ne suis pas celle gâtée par la vie qui est née dans une famille riche avec des parents aimants et tout ce qu’elle voulait; oh ca non ! Mais bon, je ne suis pas ici pour me plaindre. J’ai quand même des points positifs… j’imagine. Même s’il ne m’arrive pas beaucoup de chance, je continue à sourire. Je suis ce genre de personne avec un sourire collé au visage. Qui ne le délogera pas à moins de grands malheurs. J’ai cette tendance à tout cacher derrière un sourire. Je suis assez bonne menteuse pour réussir à sourire même quand ca va mal et, ca, peu de gens le savent.

      Dans toute cette histoire, je reste toujours aussi simple. Je n’ai pas de désirs exigeants, je sais me contenter de ce que j’ai et c’est une très belle qualité pour moi ! Même si, parfois, j’aimerais avoir un physique plus avantageux ou un caractère plus fort, je ne veux pas changer. Tant que les gens que j’aime m’aiment comme je suis…



Dernière édition par Alexis O. Denver le Mer 12 Aoû - 0:33, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis O. Denver

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 11/08/2009
Age : 23

My universe
My relationship:
Age du perso. : 18 ans.

MessageSujet: Re: . alexis ♥   Mar 11 Aoû - 21:13

    IV. Revolution


      Votre plat favoris : des cookies. & shhh, j'ai décidé que c'était un plat. o.o
      Votre chansons fétiche : gate 22 ;; pascale picard.
      Le film que vous avez adoré : a walk to remember.
      Votre personnage de dessin animés préféré : bouriquet !
      Le groupe/chanteur anglais qui vous fait rêvé : je ne suis pas une grande fan de musique anglaise...
      Votre avis sur les chapeaux de la reine d'Angleterre :
      hum, ils sont... originaux.


    V. Let It Be


      Prénom : audrey
      Age : quatorze ans.
      Comment trouver vous le forum ? j'y suis inscrite, ça donne une idée. tongue
      Comment avez vous connu le forum ? par une certaine Lyra. o.o
      Présence : 7/7
      Un petit mot à rajouter ?
      nop, pas pour le moment. (aa)


Dernière édition par Alexis O. Denver le Mer 12 Aoû - 0:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dylan M. Lancaster
    « YOU'LL NEVER DREAM ALONE »Dylan

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 10/08/2009

My universe
My relationship:
Age du perso. :

MessageSujet: Re: . alexis ♥   Mar 11 Aoû - 21:23

Bienvenue et bonne chance pour ta présentation Very Happy

Aimee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyra M. Cowden

avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 10/08/2009
Age : 27

My universe
My relationship:
Age du perso. : 20 ans

MessageSujet: Re: . alexis ♥   Mar 11 Aoû - 21:26

Bienvenuuuuuue

Bonne continuation pour la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis O. Denver

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 11/08/2009
Age : 23

My universe
My relationship:
Age du perso. : 18 ans.

MessageSujet: Re: . alexis ♥   Mer 12 Aoû - 0:30

    mercii vous deux

    & voilà , j'ai fini !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dylan M. Lancaster
    « YOU'LL NEVER DREAM ALONE »Dylan

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 10/08/2009

My universe
My relationship:
Age du perso. :

MessageSujet: Re: . alexis ♥   Mer 12 Aoû - 0:35

C'est parfait ^^

Tu es bien validée.
A compter de maintenant tu peux faire des différentes demandes (logement, lien, rang...)

& Surtout bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis O. Denver

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 11/08/2009
Age : 23

My universe
My relationship:
Age du perso. : 18 ans.

MessageSujet: Re: . alexis ♥   Mer 12 Aoû - 0:39


    mercii. cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Riley J. Donovan

avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 10/08/2009

My universe
My relationship:
Age du perso. : 20 ans

MessageSujet: Re: . alexis ♥   Mer 12 Aoû - 10:45

Bienvenue ! a la bourre >.<
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: . alexis ♥   

Revenir en haut Aller en bas
 
. alexis ♥
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» QUI EST JUDE CELESTIN ? POURQUI ET PKWA LUI ET NON PAS ALEXIS ?
» APRES LE CHOLERA,LE SIDA , ARISTIDE,PREVAL,ALEXIS YON LOT GWO MIZE POU LE PEP
» M. Eddy-Jackson Alexis proteste contre le partenariat entre l’AJH et la MINUSTAH
» Le premier ministre Alexis improvise un plan contre la vie chère...
» DISCOURS DU PREMIER MINISTRE JACQUES-EDOUARD ALEXIS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All You Need Is Love :: Around your character :: Introduce you :: Charged-
Sauter vers: